• Santé
    Yahoo Actualités

    Coronavirus : elle provoque un cluster de 71 personnes infectées en passant une minute dans un ascenseur

    En tentant de retracer l’origine d’un cluster de Covid-19 apparu dans la province de Heilongjiang (Chine), des scientifiques ont établi que tout était parti d’une patiente asymptomatique, malgré les précautions prises par cette dernière...

  • Actualités
    Europe1

    INFORMATION EUROPE 1 - Olivier Véran organise une soirée pour remercier les soignants

    Le ministère de la Santé organise une soirée le 13 juillet au Grand Palais, à Paris, pour remercier les personnels de santé mobilisés lors de la crise sanitaire. Selon les informations d'Europe 1, 800 convives ont répondu présents.

  • Sport
    Stats Perform News

    Alerte au Barça, Messi a besoin de repos

    L'homme aux 20 passes décisives cette saison au Barça a besoin de repos et c'est Setién qui le dit.

  • Politique
    Le HuffPost

    Trump assure n'avoir "jamais été contre le masque" sauf que...

    ÉTATS-UNIS - Le president Donald Trump est apparu pour la premiere fois samedi portant en public un masque de protection contre le coronavirus, le jour ou les Etats-Unis ont enregistre un nouveau record de contaminations.Samedi soir, Donald Trump a mis un masque bleu sombre pour visiter des militaires americains blesses au combat a l'hopital Walter Reed de Bethesda, dans le Maryland, pres de Washington. "Lorsque vous parlez avec des soldats qui sortent tout juste de la table d'operation, je crois que c'est quelque chose de tres bien de porter un masque", a-t-il declare a la presse avant cette visite.Il a ensuite ajoute: "Je n'ai jamais ete contre les masques, mais je suis convaincu que cela depend du moment et de l'endroit".> Trump: I’ve never been against masks pic.twitter.com/FVp4HRWZdy> > -- Acyn Torabi (@Acyn) July 11, 2020Donald Trump n'a "jamais ete contre les masques"? Vraiment? Il semblerait que le president americain a la memoire courte. Car depuis le debut de la crise, ce dernier n'a cesse de denigrer cet outil necessaire a la lutte contre le coronavirus.Il a en effet a plusieurs reprises refuse de le porter de peur de paraitre ridicule ou faible face a ces adversaires et egalement publiquement sous-estime son utilite, comme vous pouvez le voir dans notre video en tete d'article. > >> LIRE AUSSI: Comment le port du masque est devenu un sujet politique aux États-UnisLe 4 avril, par exemple, Donald Trump, lors d'une conference de presse, a annonce que le Centre pour le controle et la prevention des maladies a recommande le port du masque pour sortir. Ceci afin "d'empecher la propagation du COVID-19 et sauver des vies". Conclusion du president: "Je ne pense pas que je vais le faire."> The Trump administration, the CDC and San Diego County strongly recommend you wear a cloth face mask if you have to go outside to prevent the spread of COVID-19 and save lives. Though, President Trump himself said, "I don't think I'm going to be doing it." https://t.co/MpIldDs1V6Retrouvez cet article sur le Huffington Post

  • Actualités
    ELLE.fr

    Une villa italienne entourée d’oliviers dans les Pouilles

    Adoptant les codes architecturaux typiques des pouilles, la Villa Cardo affiche une blancheur éclatante. Entourée d’oliviers et d’amandiers, elle se fond dans un environnement idyllique, avec la mer Adriatique en toile de fond.Qui dit Pouilles visualise immédiatement des habitations chaulées mêlant pierre de tuffeau, déclinaison de bois bruts et décoration virginale. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Créée avec talent par l’architecte Andrew Trotter, basé à Barcelone et fondateur du magazine bisannuel « Openhouse », cette maison familiale dotée de quatre chambres n’était au départ qu’une « lamia », petite construction rurale à pièce unique de la région… « Les propriétaires vivent à Londres, explique l’architecte. C’est un séjour à la Masseria Moroseta – une maison d’hôtes que j’ai réalisée dans les alentours en 2016 – qui les a convaincus d’installer ici leur résidence secondaire. Nous sommes devenus amis et ils m’ont demandé de dupliquer pour eux ce refuge d’été. » Résultat, la Villa Cardo a des allures de maison de campagne contemporaine, à mille lieues des tendances architecturales trop raffinées. « Je voyage beaucoup et je vois partout les mêmes constructions, les mêmes codes. Il vaut mieux étudier la lumière naturelle, valoriser l’âme des lieux en conservant, par exemple, la patine des murs », explique Andrew Trotter, qui a étudié en Australie, travaillé chez l’éditeur de design italien Alessi et passé plusieurs années auprès du couturier japonais Yohji Yamamoto. Dédiée au bien-vivre, combinant habilement la simplicité rurale au minimalisme moderne, la Villa Cardo se compose de deux bâtiments reliés par une terrasse, séquencée par une piscine rose et un espace ombragé pour les repas en plein air. Les murs chaulés, les voûtes et les sols de pierres brutes accueillent à la fois un mobilier épuré et des pièces de design iconiques. « Le luxe, ce n’est pas la sophistication, ni l’abondance de biens, conclut avec malice Andrew Trotter. C’est se donner du temps, écouter le vent dans les arbres et le chant des oiseaux. » A méditer.

  • Actualités
    LeFigaro.fr

    Après Ghislaine Maxwell, quatre autres femmes sont accusées d'avoir procuré des esclaves sexuelles à Jeffrey Epstein

    <p>Sarah Kellen, Adriana Ross, Lesley Groff et Nadia Marcinkova auraient attiré des jeunes filles dans l’antre du milliardaire accusé d'agressions sexuelles, a révélé le <i>Sunday Telegraph</i>, le dimanche 12 juillet. Elles font désormais l’objet d’une enquête.</p>

  • Actualités
    Gala.fr

    "Ça le fait saliver" : comment Gérald Darmanin faisait pression pour être ministre de l’Intérieur

    Gérald Darmanin, nouveau ministre de l'Intérieur, lorgnait déjà sur Beauvau à l'automne 2018, quand Gérard Collomb donnait sa démission.