Pub

Topic

Environnement

Dans le Jura, une station "pionnière" face au changement du climat

  • Saluée par la Cour des comptes pour sa proactivité face au réchauffement climatique, la station jurassienne de Métabief (Doubs) a pris acte de la fin annoncée du ski alpin et travaille à un "Master Plan" pour réussir sa transition.Ciel clair, mercure frôlant le zéro mais un paysage d'herbe et de sapins où l'on cherche désespérément du blanc : en cette matinée de la fin février, en pleines vacances scolaires, point de neige dans cette station de moyenne montagne (ses 40 km de pistes s'étirent de 900 à 1.400 mètres) du Haut-Doubs, à un jet de pierre de la Suisse.Les derniers flocons remontent à la mi-février. Au bas de la station, les reliquats de neige ont été savamment conservés pour former une piste bordée de verdure sur laquelle s'essaient des enfants et des adolescents débutants."On jongle avec les aléas météo (...) tout en maintenant du ski jusqu'à maintenant", explique le directeur Sylvain Philippe.Une situation tout sauf inédite pour la plus grande station du massif qui, comme toutes ses homologues de moyenne montagne, Vosges ou Massif Central, subit de plein fouet le réchauffement climatique.- "Deuil" et "renoncement" -Dans un récent rapport, la Cour des comptes a épinglé le modèle économique global du ski français, peu préparé à affronter le défi climatique. Un document fraîchement accueilli par beaucoup de stations mais qui délivre un satisfecit à Métabief (prononcer "Métabié") pour sa démarche "assez avancée" sur la transition.Une prise de conscience qui remonte à 2016, lorsqu'un investissement de 24 millions d'euros du conseil départemental, destiné notamment à la restructuration des remontées mécaniques, apparaît, à la lumière des dernières données climatologiques, impossible à amortir, explique Philippe Alpy, président du Syndicat mixte du Mont d'Or (SMMO), qui gère Métabief.L'élu se souvient d'une réunion la même année à Mouthe (Doubs), l'un des villages les plus froids de France : un météorologue avait expliqué aux élus locaux "qu'en 2050", leur territoire serait "à la latitude de Montpellier..."Une étude "ClimSnow" estime quant à elle la viabilité du ski alpin à Métabief en 2050 "à zéro". En 2020, le SMMO acte la fin du ski alpin à l'horizon 2030-2035.Une onde de choc dans un territoire biberonné depuis des décennies à la neige et au ski : en haute saison, Métabief emploie environ 130 personnes, sans compter les activités annexes (restauration, logement...)."Il a fallu préparer un terrain au renoncement" et au "deuil", résume M. Alpy.Les investissements sont alors réduits au strict nécessaire, la station opte pour des solutions alternatives d'entretien des remontées mécaniques. En parallèle, Métabief, qui entend poursuivre l'activité ski tant qu'elle sera possible, s'oriente vers le "quatre saisons" et réalise des investissements ciblés pour des activités à l'année, comme une luge sur rail."Chaque investissement, chaque orientation est pesée", insiste Sylvain Philippe.- "Master Plan" -Cheffe de projet "Transition touristique" pour le Haut-Doubs, Claire Leboisselier met depuis deux ans en musique la réflexion autour de la mue de Métabief en aidant les acteurs locaux - élus, privés, associatifs... - "à coopérer" et "à imaginer quelles pourraient être les solutions de demain sur ce territoire" pour "y maintenir le tourisme", économiquement vital pour le Haut-Doubs, une fois que le ski sera fini.L'objectif, c'est de transformer une station de ski en "station de montagne", prolonge M. Alpy. Métabief a longtemps "fait le territoire", désormais "c'est le territoire qui doit faire la station".Une réflexion au long cours qui va déboucher au premier semestre 2024 sur un "Master Plan" proposant des solutions et des orientations pour les années à venir : "des activités qu'on va particulièrement appuyer, aider", d'autres auxquelles il faudra renoncer, explique Mme Leboisselier.Alors, Métabief, modèle pour les autres stations? "Beaucoup de territoires nous sollicitent", reconnaît Philippe Alpy. Pour autant, la station n'a pas "la prétention d'avoir une solution concrète, à la limite peut-être une méthode de co-construction, de dynamique de territoire", estime Sylvain Philippe."On a été les premiers" à dire les choses "publiquement", "on est un peu présentés comme pionniers", analyse-t-il. Mais les solutions applicables à Métabief ne pourront "en aucun cas" être plaquées "à une autre station (...) Chaque territoire aura sa propre démarche à faire".dsa/bar/or

Vidéos

"Il plane aux Etats-Unis un climat tendu autour de la justice et de la candidature de Donald Trump"

La plus haute juridiction américaine doit débattre à partir de ce jeudi 8 février sur l'inéligibilité de Donald Trump candidat à la présidentielle. Il est soupçonné d'avoir joué un rôle actif dans l'assaut du Capitole en 2021. Le correspondant de France 24 à Washington Mathieu Mabin revient sur le rôle de la Cour suprême aux Etats-Unis, et souligne le climat tendu dans lequel se trouve le pays concernant la candidature de Trump à la présidentielle.Lire la suite sur FRANCE 24
  • 02:57
  • 01:43
  • 02:38
  • 01:47
  • 02:00
  • 02:11
  • 01:09
  • 02:10
  • 02:37
  • 02:32

Plus d'actualités environnement

  • Lifestyle20minutes.fr

    50 % de viande en moins pour sauver le climat, ça donne quoi comme menus pour une semaine ?

    A Table ! - Adieu veau, vache, cochon ? Pas tout à fait, bien qu’une récente étude suggère que se limiter à 450 grammes par semaine permettrait aux Français d’atteindre les objectifs climatiques. Conseils pris auprès de nutritionnistes, on a imaginé les menus

    Merci pour vos commentaires.
  • ActualitésLePoint.fr

    Climat et classes moyennes : attention à la bombe sociale !

    TRIBUNE. La politique environnementale du gouvernement laisse entrevoir une forme de confusion politique qui pèse, une fois encore, sur les classes moyennes.

    Merci pour vos commentaires.
  • Lifestyle20minutes.fr

    Climat : 50 % de viande en moins dans votre assiette permettrait d’atteindre les objectifs climatiques, selon une étude

    FLEXITARISME - Remplacer votre steak ou votre escalope de poulet par des légumineuses ou des fruits et légumes, c’est bon pour la planète

    Merci pour vos commentaires.
  • ScienceSciences et Avenir

    Des étoiles passant à proximité du système solaire peuvent modifier l'orbite de la Terre, donc son climat

    Le système solaire est un système chaotique : de faibles variations finissent par devenir des différences gigantesques. Des chercheurs ont voulu voir l'influence qu'aurait le passage d'une étoile à proximité du système solaire. Cette influence n'est pas immédiate mais apparaît plusieurs millions d'années après la rencontre.

    Merci pour vos commentaires.
  • LifestyleBFMTV

    Indonésie: Bali impose une nouvelle taxe aux touristes étrangers pour protéger l'environnement

    Avec plus de 5 millions de visiteurs par an, l'île de Bali fait face aux dangers du surtourisme. Pour protéger l'environnement, les touristes étrangers doivent désormais payer entre 9 et 10 euros.

    Merci pour vos commentaires.
  • ScienceAFP

    Climat: accélérer l'innovation technologique et financière pour stopper le réchauffement

    Supprimer les émissions de CO2 qui réchauffent la planète va nécessiter plus d'innovations, technologiques mais aussi financières: une trentaine de ministres de l'Energie ou du Climat planchent jusqu'à mercredi à Paris sur les moyens de financer les gigantesques investissements nécessaires à la transition énergétique et climatique.Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, de l'Industrie et de l'Energie, coprésident de la séance, a plaidé pour plus de créativité en matière de finance, en p

    Merci pour vos commentaires.
  • ActualitésAFP

    Des défenseurs du climat ciblent un tableau de Botticelli à Florence

    Des défenseurs du climat ont collé mardi des photos des dégâts causés par le changement climatique sur la vitre de protection du chef d’œuvre de Botticelli "La naissance de Vénus", exposé au musée des Offices de Florence.Une loi adoptée après qu'un juge de Florence eut estimé en décembre que deux activistes qui en 2022 avaient collé leurs mains à la vitre protégeant une autre peinture de Botticelli, elle aussi exposée aux Offices, n'avaient pas commis de délit.

    Merci pour vos commentaires.
  • ActualitésLe HuffPost

    Ce "signal d’alerte" trouvé par les chercheurs nous dira quand le climat va s’effondrer

    Selon une nouvelle étude néerlandaise, le système régulant la température de l’océan s’approcherait d’un point de bascule aux graves conséquences.

    Merci pour vos commentaires.
  • ScienceAFP

    Climat: John Kerry encourage "l'innovation" et la "technologie" pour sortir des énergies fossiles

    L'émissaire américain pour le Climat John Kerry a encouragé mardi "l'innovation" et la "technologie" pour que la planète puisse sortir des énergies fossiles à temps et respecter ses engagements climatiques d'ici 2050."Nous devons déployer les technologies existantes et rentables aussi vite que possible, et nous devons amener sur le marché de nouvelles technologies plus vite que nous ne le faisons actuellement", a jugé M. Kerry faisant allusion à toutes les innovations permettant d'économiser l'é

    Merci pour vos commentaires.
  • EntrepriseAFP

    Climat: la ruée vers le gaz en Azerbaïdjan, pays hôte de la COP29

    Après la COP28 à Dubaï, direction Bakou: la prochaine conférence climatique, la COP29, se déroulera dans un berceau historique du pétrole, l'Azerbaïdjan, désormais engagé dans une course au gaz.Entré en production en juillet, le champ d'Absheron est opéré par la Jocap, qui associe la Socar, compagnie nationale pétrolière du pays dont est issue le président de la COP29, le Français TotalEnergies, et Adnoc, la compagnie nationale émiratie qui a tant fait parler à la dernière COP. - L'Europe compte

    Merci pour vos commentaires.
Pub

Autres Dossiers

Afficher D'autres Dossiers
Pub