Hmmm... la page que vous cherchez ne se trouve pas ici. Effectuez une recherche au dessus.
  • "Il était jaloux et voulait sa vie" : 16 ans plus tard, il avoue le meurtre de son colocataire

    Un homme a avoué le meurtre de son ancien colocataire, porté disparu en 2004. D’après la police, le suspect était jaloux de la victime et rêvait d’avoir sa vie.

  • Quand Ségolène Royal découchait pendant la campagne de 2007

    A l'occasion des six ans du "Gayetgate", Gala.fr revient sur la vie sentimentale de l'ancien président François Hollande. Mais avant ce mois de janvier 2014 et ce scandale élyséen qui laissa beaucoup de traces quant à l'image du leader socialiste, il y eut sa longue histoire avec Ségolène Royal, qui n'a pas non plus été un long fleuve tranquille.

  • Femme tuée dans l'Aisne : le comportement violent de son chien en question

    Depuis la mort d'Elisa Pilarski fin novembre, l'animal qui l'accompagnait s'est montré violent sans raison apparente à deux reprises, rapporte "Le Parisien".

  • Voici la fréquence à laquelle les seniors ont des rapports sexuels

    Il semble que, comme le bon vin, la sexualité se bonifie avec le temps. Ainsi, un tiers des plus de 50 ans, loin de délaisser les plaisirs de la chair, ont, au contraire, plus de rapport sexuels que la majorité des Français ! C’est ce que révèle une étude qui a étudié les seniors à la loupe.

  • Alain Chabat rongé par la culpabilité : pourquoi il s’en est voulu à la mort de Bruno Carette

    31 ans après sa mort, Alain Chabat est toujours très affecté par la disparition de Bruno Carette. Il ne s’est d’ailleurs toujours pas pardonné son attitude quelques semaines avant son décès.

  • Jean-Baptiste Guégan : Michel Mallory, le parolier de Johnny Hallyday, le met en garde

    C’est en qualité de sosie vocal officiel de Johnny Hallyday que Jean-Baptiste Guégan s’est fait connaître par le grand public. Un statut sur lequel Michel Mallory, parolier du rocker, l’a mis en garde.

  • ELLE.fr

    Meghan Markle : son père révèle des photos d’elle très intimes

    De l’attention, toujours de l’attention. C’est ce que semble inlassablement demander le père de la duchesse de Sussex, Thomas Markle. Mercredi 22 janvier, alors que la chaîne de télévision américaine « Channel 5 » diffusait un documentaire de 90 minutes sur l’homme de 75 ans, celui-ci a de nouveau tenté d’attirer l’attention de sa fille, avec qui il n'a plus de contact, en montrant aux caméras des photos intimes de sa fille lorsqu’elle était enfant. Une énième façon d’atteindre la réputation de Meghan Markle.Sur ces multiples photos, sorties tout droit d’albums de famille, on voit la mère d’Archie bébé, dans les bras de son père, entrain d’être changée, puis au parc, à la pêche, à la danse. Les parents de Meghan s’étant séparés alors qu’elle était encore une petite fille, son père a admis dans le documentaire qu’à l’époque il n’était pas heureux et qu’il voyait très peu souvent sa fille. Rappeler à Meghan d’où elle vient Mais l’objectif de la divulgation de ces photos au cours d’un documentaire regardé par plus d’un million de personnes, semble être de rappeler à Meghan Markle d’où elle vient et ainsi l’inciter à reprendre contact avec son père, aujourd’hui retraité. Par ailleurs, Thomas Markle ne manque pas de répéter à de nombreuses reprises qu’il avait souvent aidé sa fille financièrement, notamment au cours de ses études, avant qu’elle ne soit repérée pour jouer dans la série qui l’a lancée, « Suits », et lors de son premier mariage, en 2011.Pendant ces 90 minutes, le père de Meghan a également expliqué que la famille royale et sa fille lui étaient « redevables ». « Ils me sont redevables (…). Je devrais être dédommagé pour ce que j’ai traversé. Ma fille m’a dit qu’elle allait s’occuper de moi dans mes vieux jours. Aujourd’hui c’est le moment de prendre soin de son papa », lance-t-il, le ton provocateur. Thomas Markle évoque ensuite le « Megxit » tant discuté ces dernières semaines au Royaume-Uni. « C’est une des plus grandes institutions au monde. Ils la détruisent, ils la rendent misérable », affirme l’homme de 75 ans, visiblement déçu des choix de sa fille.Selon un expert royal et le journal « Daily Mail », le père de Meghan Markle serait arrivé à « un point de non retour » puisqu’il a l’impression qu’il ne reverra jamais sa fille. Dans cette situation, le seul bénéfice qu’il puisse en tirer semble être l’argent qu’il gagne en étalant ainsi la vie de sa fille. Pas sûr que ces propos et la divulgation de ces photos intimes arrangent les rapports entre Meghan Markle et son père.